Créer des événements générateurs d’émotions

La Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique est un partenaire régulier des événements de l’APACOM et des Trophées de la Com. Sud-Ouest. Un engagement que nous explique Sandrine Redon, Directrice de la Communication Externe et Institutionnelle.

Sandrine Redon, Directrice de la Communication Externe et Institutionnelle

Pour la deuxième fois consécutive, la Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique (BPACA) a choisi d’associer son image au prix « Evènementiel – Relations Publics » des Trophées de la Com. Sud-Ouest. Un soutien de poids pour l’évènement et une réelle fidélité à l’Association que Sandrine Redon présente de la façon suivante : «Quand je suis arrivée à l’APACOM il y a 8 ans, je venais du réseau commercial Banque Populaire. Je n’étais pas encore une communicante. L’APACOM m’a beaucoup appris, tant sur la posture de manager que sur l’ensemble des univers de la communication. Je me suis nourrie de tous les ateliers qui pouvaient exister à l’époque. J’ai beaucoup reçu et après, j’ai voulu redonner. C’est pour cette raison que je me suis engagée dans les Trophées, pour agir en faveur de l’Association. »

Générer un supplément d’âme pour créer du lien

Pour Sandrine Redon, la communication évènementielle est au cœur de son métier. Du petit-déjeuner à l’évènement rassemblant plusieurs milliers de personnes, la création de liens de proximité avec les publics cibles de la Banque Populaire est une composante essentielle de son activité. «A mon sens, l’image de l’entreprise passe nécessairement par l’humain. Ma feuille de route a toujours été de concevoir des événements créateurs d’émotion. Rassembler les gens pour générer un supplément d’âme et ainsi, passer à un autre niveau de relation. C’est véritablement l’ADN de ma façon de travailler ! Aller chercher de l’émotion grâce aux événements pour construire du lien et fédérer. »

Si la BPACA était jusqu’à présent davantage en relation avec les entrepreneurs, les institutionnels et les responsables d’entreprises, l’entreprise évolue pour s’adresser à de nouvelles cibles au nombre desquelles figurent les jeunes générations. Comme le précise Sandrine Redon, «Nous allons donc faire évoluer notre image mais sans modifier nos valeurs d’accompagnement personnalisé et de proximité. »

Banque Populaire, la banque de la voilePorté par l’entreprise au niveau national, le partenariat avec le monde de la voile est régulièrement relayé en région et notamment en Nouvelle-Aquitaine. Après avoir soutenu la très belle aventure de Clarisse Cremer sur le Vendée Globe 2021, la BPACA a récemment accueilli le skipper Armel le Cléac’h et son impressionnant trimaran du côté d’Arcachon. L’occasion pour Sandrine Redon d’organiser son premier événement majeur post-confinement. Avec à la clé une belle exposition élaborée selon des critères de durabilité et retraçant l’historique de l’engagement de la banque auprès de la filière voile. «Ainsi, quand j’ai appris que la jurée du prix « Evènementiel-Relations Publics » n’était autre que Laura le Goff, la directrice générale de la SAEM organisatrice du Vendée Globe, j’en ai été particulièrement ravie », ajoute Sandrine Redon. « Outre le pôle voile, nous allons également être partenaires des JO 2024. Notre communication évènementielle va donc être fortement associée aux thématiques du sport dans les quelques années qui viennent ! »


Claire Goutines
, dirigeante de Goutines Rédaction, administratrice de l’Apacom et membre bénévole de l’équipe Trophées de la Com. Sud Ouest.